Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 19:00

null

 "Le jazz est un roman". J'ai déjà écouté ça quelque part... Et le blues alors ? C'est une histoire qu'Alain Gerber a abordée vendredi dernier à la librairie Musicalame, en compagnie de Gérard Hertzhaft, spécialiste incontesté du blues. Mélodiquement accompagné par Raphaël Chambouvet au piano et Jack Bon à la guitare, il s'est emparé de l'occasion et du micro pour séduire une audience attentive. Facile pour lui, je sais. Mais toujours aussi sympa pour nous : se laisser envoûter par les mots d'une histoire aux intonations multiples est un luxe dont nous ne souhaitons pas nous priver. De blues il est donc question, de poésie aussi, avec des mots précis, chargés de signification, lourds comme un ciel d'orage avec, au loin, un "strange fruit" obsédant, à moins que ce ne soit un épouvantail ayant trahi la corporation pour les yeux beaux d'un moineau. Allez savoir ! Où est le mot juste sinon dans la phrase quand il éloigne le blanc... L'alchimie entre les mots passe par l'auteur et Alain Gerber en connait plus qu'un rayon de bibliothèque. Avec une trentaine d'ouvrages derrière lui, il est devenu un maître du genre, puisque les mots en ont un, et son "Blues" est un bel exemple de la matière qu'il affectionne de malaxer inlassablement.


"Et puisqu'on en parle, quel sorte de bleu au fait ?"

Yves Dorison (Culture Jazz)

Partager cet article

Repost 0
Published by Librairie Musicalame - dans Que du bonheur
commenter cet article

commentaires