Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 18:08

 

Pour la Biennale de la Danse, Musicalame vous propose une sélection de livres, disques et vidéos en écho à chaque spectacle, ou presque...

 

Sankaï Juku – Umusuna (création mondiale).

Du 13 au 15 septembre à l’Opéra de Lyon

 

 

Sankaï Juku en vidéos :

 

Elles ne sont disponibles qu'au Japon, à commander directement auprès de la compagnie Sankaï Juku.

En exclusivité pour la Biennale de la Danse, Musicalame propose les vidéos de deux pièces de Sankaï Juku :


UNETSU (Des œufs debout par curiosité) créée en 1986 et HIBIKI (Lointaine résonance) créée en 1998.

 

Ces vidéos seront à disposition à l’issue des spectacles à l’Opéra de Lyon du 13 au 15 septembre, et à la librairie jusqu’à la fin de la Biennale, dans la limite des stocks disponibles.

 

Un rappel : vendredi 14 septembre, une rencontre est organisée avec les artistes après le spectacle à l'Amphi Jazz de l'Opéra.


 

Sankaï Juku en livres :

 

Le très beau livre de photographies : Sankaï Juku, photographies de Guy DELAHAYE, éditions Actes Sud, pour un somptueux voyage en images parmi les œuvres d’Ushio Amagatsu.

 

Sankai JukuSholiba – Le lieu de capture… s’éloigne sans fin (Tokyo, 1978)

Kinkan Shonen (Graines de cumquat) – Le rêve d’un jeune garçon sur les origines de la vie et de la mort (Tokyo, 1978)

Bakki – Cérémonie pour deux grands cercles I (Avignon, 1981)

Jomon Sho (Hommage à la préhistoire) – Cérémonie pour arc-en-ciel et deux grands cercles (Paris, 1982)

Netsu No Katachi (Forme de chaleur) – Pour un lapin galopant dans le théâtre (Paris, 1984)

Unetsu – Des œufs debout par curiosité (Paris, 1986)

Shijima – Les ténèbres se taisent dans l’espace (Paris, 1988)

Omote – La surface effleurée (Paris, 1991)

Yuragi – Dans un espace en perpétuel balancement (Paris, 1993)

Hiyomeki – Dans la douceur de la vibration et du balancement (Paris, 1995)

Hibiki – Lointaine résonance (Paris, 1998)

Kagemi – Par-delà les métamorphoses du miroir (Paris, 2000)

Utsuri – Jardin virtuel (Paris, 2003)

 

 

D’Ushio AMAGATSU : Dialogue avec la gravité, éditions Actes SudDialogue avec la gravite Amagatsu

Immobilité et mouvement, absence ou présence du son, ténèbres et lumière : incessantes variantes, perpétuelles oscillations du temps et de l’espace que l’on reçoit dans la frontalité. Entre les deux côtés, entre le regardant et le regardé, quelque chose doit advenir, vers quoi tend le corps dans son dialogue avec la gravité ; et c’est parce qu’il n’affronte là qu’une absence, que le corps est là, comme ce qui rend présent le monde. (U. Amagatsu)

 

 

Sankaï Juku en musique :


La musique est indissociable de l’œuvre d’Ushio Amagatsu. Deux CD sont proposés par Musicalame en exclusivité, toujours dans la limite des stocks disponibles :

Kara-Mi et Tobari, composés par Takashi KAKO, YAS-KAZ et Yoicihro YOSHIKAWA, ainsi qu'un coffret 5 CD d'une sélection des musiques des spectacles de Sankaï Juku

 

 

Pour aller plus loin :

 

butosButô(s) par Odette ASLAN et Béatrice PICON-VALLIN, CNRS éditions.

 

Nourri des avant-gardes européennes des années vingt et cinquante du siècle dernier, au carrefour des arts plastiques, de la littérature, de la danse et du théâtre, le butô est un mouvement pionnier fondé par Hijikata Tatsumi et qui bénéficia de la collaboration d’Ôno Kazuo.

Cette danse « du corps obscur », imprégnée de bouddhisme et de croyances shintô, est plus proche de la performance que d’une chorégraphie occidentale, mais, en explorant le corps japonais, elle retrouve des archétypes universels. Née au Japon dans les remous sociopolitiques des années soixante et fruit d’une rébellion, elle oblige l’interprète à repenser ses actions corporelles, sa relation au cosmos, son être-au-monde. Elle atteint profondément le spectateur et lui propose une philosophie de vie. Mais elle est difficilement saisissable. Chaque artiste invente « son » butô. D’où le titre : Butô(s).

 

 

Danses-et-identites-de-Bombay-a-Tokyo.jpgDanses et identités de Bombay à Tokyo, éditions du Centre National de la Danse, collection Recherches.

Que sait-on en France de l’histoire de la danse en Asie et de ses évolutions ?

En Occident circule souvent l’idée préconçue que les cultures asiatiques sont ancrées dans le passé et réfractaires au changement. Pourtant, des danses de temple au butô, de la danse de cour à la danse contemporaine, des ballets de propagande communiste aux performances postmodernes, les danses n’ont cessé de se renouveler en Asie, au fil de l’histoire et des mutations sociopolitiques.

Comment danseurs et chorégraphes ont-ils contribué à (re)construire leur identité nationale ? Comment cherchent-ils à faire entendre, à travers le corps, d’autres « discours », à la fois esthétiques et politiques ? Comment leurs créations sont-elles perçues ?

À travers différentes approches – témoignages sensibles et textes théoriques –, ce recueil d’essais permet de saisir les multiples réalités de la danse sur le continent asiatique. Il vient combler un manque dans le paysage éditorial français, où les publications sur la danse en Asie sont rares.

Partager cet article

Repost 0
Published by Librairie Musicalame - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Librairie De Musique

  • : Le blog de Ia librairie Musicalame
  • Le blog de Ia librairie Musicalame
  • : Tous les livres sur toutes les musiques et toutes les danses... et les disques aussi. Librairie Musicalame - 16 rue Pizay, 69001 LYON
  • Contact

Recherche