Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 17:34

IMGP0690

Ce week-end encore, les Journées Européennes du Patrimoine draineront vers le centre de Lyon des milliers de visiteurs, touristes ou locaux, mais une fois de plus, Musicalame sera exclue de la fête…

Pourquoi ?

 

Parce que depuis des années, la rue Pizay est un dépotoir nauséabond que personne, sauf à y être obligé, n’emprunte volontiers, à supposer encore qu’il n’en soit pas physiquement empêché.

 

Ça a commencé par l’interminable chantier du Starbucks (mais alors, nous ne savions rien vraiment du sens du mot « interminable »…).

 

Ça s’est poursuivi par la réfection de l’immeuble de la Police Municipale (démarré en fanfare en mars 2010, ce n’est toujours pas achevé aujourd’hui. Belle efficacité !)

 

Comme par enchantement, deux jours avant le défilé de la Biennale de la Danse, il y eut quelques heures de propreté : la Culture, la vraie, impose parfois des sacrifices aux services municipaux apparemment.

 

IMGP0500

Dans la foulée, délicieuse période de forte animation et de désert commercial avec le braquage du bureau de change rue de la République fin septembre, suivi de près par l’inoubliable concerto pour marteau-piqueur et dameuse qui dura une pleine semaine sous nos fenêtre pour je ne sais quelle canalisation.

Ce dont on se souvient en revanche, c’est que pendant cette semaine-là, personne ne pouvait venir à la librairie totalement inaccessible toute la journée. La fête non ?

 

Virent ensuite les émeutes de l’automne et le blocage des transports en commun qui nous ont bien remonté le moral.

 

Avant que l’enfer reprenne de plus belle fin octobre 2010 pour la réfection de l’immense immeuble voisin du nôtre.

 

 

 

 

Comble de l’acharnement manifeste contre ceux qui tentent de survivre rue Pizay, « on » a décidé de bloquer l’accès pendant toutes les festivités du 8 décembre, dès 16h30, même et surtout aux piétons et potentiels clients de nos commerces.

Quatre CRS et leurs barrières de chaque côté chaque soir : circulez, y a rien à voir !

 

IMGP0683

Ceux qui prennent la décision d’interdire toute activité à une librairie à trois semaines de Noël sont soit inconscients, soit assassins. Dans les deux cas, ils ont bien de la chance : leur salaire (payés aussi par mes impôts et mon travail) tombe tous les mois. Le nôtre n’existe pas si nous ne pouvons pas vendre de livres !

 

Jamais un mot d’explication.

Encore moins d’excuses pour le « dérangement ».

Pas la moindre indemnisation bien sûr pour le manque à gagner.

Quelques promesses d’amélioration à l’époque (qui n’engagèrent que nous, tant nous voulions les croire).

Même plus de réponse à nos appels au secours des derniers mois. Il faut dire que nous ne sommes pas en période électorale et que Pierre-Yves est parti… Un seul directeur de cabinet vous manque et tout est négligé.

 

Mais à ce train, c’en sera bientôt fini de 6 années de vie, d’investissement, de travail, d’enthousiasme et d’espoir.

 

 

IMGP0367

Jeudi 22 septembre, nous accueillerons Philippe Lesage et Gilles Cantagrel, ancien directeur de France Musique, membre du Haut Comité aux célébrations nationales et de l’Académie des Beaux-Arts.

 

Samedi 24 septembre, c’est Frédéric Lodéon, qu’on ne présente plus, qui viendra jusqu’à nous.

 

Et vous savez quoi ? J’ai HONTE de les imaginer longer la décharge qu’est cette rue pour accéder à Musicalame. J’ai honte et je me dis que bien d’autres devraient avoir honte avec moi !

 

 

 

Pour conclure, un rappel à nos élus si chers : la rue Pizay fait aussi partie de la zone classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Elle n’en est pas le dépotoir.

PS : il manque "l'odeur" sur les images. Mais avec un petit effort, on imagine aisément.


Partager cet article

Repost0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 13:36

 

Les premiers colchiques roses déjà, quand les noix demandent encore un peu de patience, les vignes qui ploient sous les grappes avant que des volées de vendangeurs ne les soulagent, ce duvet de rosée blanche au matin sur les champs au vert déjà moins vif, et les jours qui raccourcissent, et les embouteillages de nouveau à l’entrée de la ville, et les souvenirs de vacances qui piquent les yeux comme une poussière de nostalgie…

C’est l’automne, et c’est la fête, puisque septembre, c’est Ambronay !

 

Partenaire de la première heure, fidèle entre les fidèles, Alain Brunet, « son festival » et les éditions d’Ambronay offrent un cadeau royal à Musicalame cette année : la présentation en avant-première du livre L’Abbaye d’Ambronay – Désirs de lieux, par Béatrice Méténier.

C’est jeudi 8 septembre à 19h30. Plus de détails dans la rubrique Agenda des Rencontres.

 

Du 9 septembre au 2 octobre 2011, profitez d’un programme exceptionnel concocté tout en l’honneur de Bach (www.ambronay.org/Festivals/2011).

Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets : du Bach et du baroque bien sûr, mais pas que.

Du jazz, du gospel, de la musique contemporaine et du monde, de la pop et de la danse, des conférences, des spectacles pour les enfants, des stars, des jeunes ensembles, des œuvres connues, des créations, à Ambronay, à Bourg, à Lyon. Bref : un vrai festival !

Ambronay, c’est loin ? Non ! 60 km pile. Et à 4 dans le même véhicule, ça ne coûte pas plus cher que 2 tickets TCL par personne.

Alors on s’organise, on covoiture, on profite des concerts d’après-midi très peu chers (les tarifs « jeunes » à 8, 12 ou 15 euros, ça le fait non ?) et surtout, on découvre et savoure un lieu, des gens, des musiciens fabuleux !

 

Jeudi 22 septembre à 19h30, on vous attend pour une rencontre / dédicace avec Philippe Lesage qui vient de publier aux éditions Papillon la première biographie en français d’Anna Magdalena Bach.

Gilles Cantagrel, préfacier de l’ouvrage, sera là aussi. Et comme vous aimez la musique, et bien des musiciens en feront pour vous. Les détails sont .

 

Au quatrième trimestre, nous accueillerons :

Jean-Philippe Dubor, pour deux conférences d’avant-concert sur le Requiem de Brahms et le Requiem de Fauré chantés cet automne par l’Ensemble XIX,

Gilles Cantagrel, qui (re)viendra présenter son dernier livre consacré aux Passions, Messes et Motets de Bach,

Nicolas Dufetel, à l’invitation du Cercle Richard Wagner qui célèbre l’année Liszt, pour son ouvrage racontant les pérégrinations en province du compositeur,

Bayarbaatar Davaasuren, un des plus grands chanteurs de chant diphonique en Mongolie, danseur traditionnel et directeur du Théâtre National des Chants et Danses Traditionnels à Oulan Bator. Quatre ans après avoir ébloui nos oreilles, il nous revient avec la complicité du GMVL (Groupe des Musiques Vivantes de Lyon).

Le Trio Anadyr (Sophie Béguier : harpe, Pascale Clavel : chant. Eric Modeste : tabla) pour une présentation musicale de leur répertoire.

et quelques autres encore dont nous dirons tout dès que possible.

 

Pour les détails de ces rencontres : tout est dans l’Agenda.

 

Bonne rentrée à tous et hauts les cœurs : quoi qu’il arrive d’ici là, l’été reviendra l’année prochaine !

 

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 20:27

C'est pourquoi, après 11 mois et 1 semaine de bons et loyaux services non-stop, celles de Musicalame vont aller souffler un peu...

 

Notez que :

 

La librairie sera fermée du 1er au 15 août.

 

Du 25 au 30 juillet, horaires réduits :

* Lundi, 14h - 19h

* De mardi à samedi, 13h - 19h

Profitez-en pour venir faire un joli stock de lectures estivales !

 

Réouverture aux horaires habituels (10 - 19h) à partir du 16 août.

 

La rentrés s'annonce plein de belles invitations à des rencontres toujours aussi conviviales et passionnantes avec des auteurs, des artistes, des professionnels de la musique et de la danse.

 

A très bientôt donc, avec un agenda déjà fort joliment rempli !

 

Bonnes vacances à tous

Partager cet article

Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 16:46

 

CzarnesC'est toujours très agréable de lire un livre avec lequel on se sent immédiatement "familier".

Même quand tout vous sépare du personnage principal et des secondaires.

Même quand vous n'habitez pas l'endroit où cela se passe.

Même quand rien dans l'histoire ne ressemble à votre propre vie...

 

Mais ce sourire qui pointe régulièrement pendant la lecture. Sourire au livre, en tête à tête avec lui, dans l'intimité de la lecture, sourire complice à l'auteur inconnu.

Et ces éclats de rire aussi solitaires que sonores.

Et par moment l'envie de ressortir du lit pour aller mettre sur la platine le disque dont il est question, là, à cette page. Celui de la précédente aussi puisque je suis debout.

 

Calude est un grand gamin pas totalement sorti de l'adolescence, RMIste un peu glandeur, batteur amateur très amateur de jazz, étudiant dilettante qui procrastine depuis 10 ans autour d'une thèse inachevée sur "Les femmes et le discours sur le sexe dans l'oeuvre de Louis-Ferdinand Céline" !

Pour boucler ses fins de mois, il rédige quelques chroniques de jazz dans des journaux féminins et surtout, il s'initie à la triperie rue Lepic  dans l'échoppe de Rosamonde qui n'a pas sa pareille pour sélectionner les abats sur le marché de Rungis.

Côme, son vieux voisin retraité du CNRS, 80 ans au compteur et toujours allant, lui sert de confident.

Le samedi matin, il installe sa batterie dans la rue et massacre des standards avec quelques copains et son ami contrebassiste Très-Cher-Zut (qui ne dit jamais de gros mots), puis partage la quête autour d'un apéro.

 

Existence tranquille, ni vibrante ni triste, nourrie de foie de veau, de musique et de menus plaisirs.

On rit beaucoup à partager le quotidien de ce grand con, l'écriture de Renaud Czarnes distillant un humour délicieux. On y retrouve plein de choses connues, de gens déjà vus, de situations cocasses mais si réalistes.

 

L'arrivée de Zoé dans l'immeuble bouleverse cet équilibre. Bien sûr qu'il tombe amoureux. Bien sûr.

 

Mais la vie serait trop facile... et un contrôle pulmonaire de routine va modifier la donne.

 

Soudain, bien calé dans les oreillers, le sourire du lecteur tourne au jaune.

L'empathie avec Calude ne peut que nous amener à nous poser quelques questions, non pas sur le "est-ce que ça m'arrivera ?" mais plutôt  "comment le vivrai-je quand ce sera mon tour ?".

 

On ne saura pas comment s'en sort Calude. L'important n'est pas là. L'important, c'est que soudain, l'urgence de la vie l'aura mis en mouvement : pour terminer sa thèse, pour aimer Zoé, pour se rapprocher de ses amis, pour... VIVRE !

 

 

Renaud CZARNES sera à Musicalame

mercredi 6 juillet à 19h30,

pour une rencontre / dédicace musicale autour de Un passant ordinaire.

 

Partager cet article

Repost0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 09:26

 

Jeudi 9 juin 2011 à 20hColtrane Oeuvre

 

nous avons l’immense plaisir d’accueillir

 

Vincent Cotro

 

pour une rencontre autour de l’ouvrage


John Coltrane, l’œuvre et son empreinte

 

dont il a dirigé la publication aux éditions Outre Mesure.

 

 

 

 

 

Musicien, musicologue spécialiste du jazz, maître de conférence à l’Université de Tours, Vincent Cotro est aussi l’auteur de Chants libres, le free jazz en France : 1960 – 1975, paru en 2000 toujours chez Outre Mesure.

 

C’est à lui que nous devons également la traduction de la biographie John Coltrane : sa vie, sa musique, de Lewis Porter (Prix du livre de Jazz 2007 – Académie du Jazz).

 

La venue de Vincent Cotro est l’occasion pour Musicalame de célébrer la magnifique maison d’édition de Claude Fabre qu’est Outre Mesure (www.outre-mesure.net), entièrement consacrée au jazz.

 

Vincent Cotro y dirige d’ailleurs la collection Contrepoints, où se côtoient des ouvrages absolument indispensables à tout amateur de jazz, musicien ou mélomane, comme :


Analyser le Jazz

 

 

Analyser le Jazz de Laurent Cugny, Prix des Muses – Prix du livre de Jazz 2010, Prix du meilleur livre de jazz 2009 décerné par l’Académie du Jazz,


 

 

Le jazz des origines

 

 

Le jazz, des origines à nos jours, coécrit par Lewis Porter, Michael Ullman et Edward Hazell, traduit par Isabelle Leymarie et Mathilde Gerbeaux, sous la direction de Vincent Cotro,


 

 

Histoire Batterie T1

 

 

Histoire de la batterie jazz, monumentale trilogie écrite par Georges Paczynski, elle aussi primée par l’Académie du Jazz.

Partager cet article

Repost0
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 14:26

Voici venir le temps des festivals et ces jolis moments à partager avec le public, les artistes et aussi, et surtout, avec les passionnés bénévoles qui consacrent une bonne partie de leur temps libre à organiser cela.

 

Peut-on imaginer la quantité d'énergie et de foi qu'il faut pour recommencer chaque année, contre vents et marées, à construire des programmations exigeantes et cohérentes, avec toujours moins de moyens et jamais assez de public qui vient apprécier les trésors proposés...?

Il faut soutenir ces fous de beau quand on aime la musique, l'humain ou la vie.

Il faut réserver à l'avance pour donner un peu de sérénité à ceux qui préparent (ah...penser le menu, faire les courses, cuisiner un repas pour 20 personnes et se retrouver tout seul devant...).

Il faut acheter ses places et accepter d'en payer le juste prix : la gratuité est éphémère ! Après, ne resteront que la bêtise, le silence et la solitude.

Il faut y aller, remplir les salles, applaudir les artistes, soutenir ceux qui créent encore et ceux qui oeuvrent pour que "cela" existe !

 

Par exemple, les Vendredis Baroques de Dardilly fêtent en 2011 leurs 20 ans d'existence.

Pour cet anniversaire, la programmation est tout entière consacrée à Bach. Celui d'hier et d'aujourd'hui. L'oeuvre de Bach et celles de ceux qu'il a inspirés.

Dix concerts magnifiques pour 4 week-ends thématiques du 26 mai au 26 juin 2011, avec tout le gratin de la musique baroque contemporaine.

Il faut y aller ! www.vendredisbaroques.fr

 

Qui n'a pas frissonné d'émotion devant le soleil couchant sur les pierres dorées de Saint-Germain au Mont d'Or se prive d'un plaisir rare.

Cette année, le Festival des Pianissimes vous propose un week-end magnifique du 17 au 19 juin 2011 avec des musiciens bourrés de talent, tous lauréats des plus grands concours internationaux. Assis dans l'herbe entre deux concerts, autour d'un verre après le dernier rappel, c'est l'occasion rêvée de les rencontrer, de parler avec eux, de partager cette lumière toute particulière que donne aux yeux le plaisir des oreilles.

Il faut y aller ! www.pianissimes.org

 

Un peu plus tard, dans cette Drôme gorgée de soleil où le chant des cigales remplace avantageusement le vacarme de nos soirées citadines, Bach en Drôme des Collines se déroulera du 18 au 28 juillet 2011 à Saint-Donat et les alentours.

Henri Demarquette et son violoncelle dans des oeuvres de Bach, Gabrielli et Tanguy,

"Notre" pianiste lyonnais Wilhem Latchoumia dans Bach et Ligeti,

L'accordéon de Richard Galliano et l'orgue de Thierry Escaich pour un duo qui s'annonce mémorable,

Les conférences de François Martin, Alain Balsan, Claire Demarche et Gilles Cantagrel.

Il faut y aller ! www.bachendrome.fr

 

Cette année encore, Musicalame se démultipliera autant que possible pour apporter livres et disques là où la musique vit.


On fait circuler aux amis qui se réjouiraient de savoir et de participer à la fête ?

 

Partager cet article

Repost0
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 19:00

 

Dernière minute - Dernière minute - Dernière minute - Dernière minute - Dernière minute - Dernière minute

 

Hervé Dupuis-Slota étant souffrant,

le concert du mardi 22 mars est annulé... ou reporté à plus tard...

 

 

 

Mardi 22 mars 2011 à 20h00

 

Marie-Laure FRINZI (voix) et Hervé DUPUIS-SLOTA (piano)

 

vous invitent à Musicalame pour un moment musical autour de poétesses et compositrices du XIXème et du XXème siècle.

 

Tout le détail du programme Ecritures au féminin dans l'Agenda des Rencontres.

 

Venez nombreux : ces deux-là ont fait le déplacement juste pour vous et nous !

 

 

Frinzi Dupuis-Slota

Partager cet article

Repost0
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 18:36

 

Nous vous l'avions promis, et nous tenons toujours nos promesses !

 

Mercredi 13 avril 2011 à 20h00

 

 

Récital piano solo de Guillaume de Chassy

 

et rencontre avec son public

 

Pour en savoir plus sur ce merveilleux pianiste de jazz qui réjouit nos coeurs et nos oreilles depuis des années, voyez l'Agenda des Rencontres.

 

 

De Chassy

 

Attention : inscription préalable obligatoire. Réservation par ordre d'arrivée des demandes.


Très exceptionnellement, prévoir une participation de 3 euros par personne.


Partager cet article

Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 19:21

 

En 2011, la Fête du Livre de Bron a 25 ans !

 

Pour célébrer l'événement, elle met la lumière sur ceux et celles qui ont marqué la littérature française du dernier quart de siècle... ou pourraient bien devenir les grands du prochain.

 

Rendez-vous du vendredi 10 au dimanche 12 février 2011 à l'Hippodrome de Parilly.

 

Tout le programme est là : http://www.fetedulivredebron.com/programme-2011

 

Et dans notre rubrique L'Agenda des rencontres, découvrez les auteurs et les livres que Musicalame accueillera pendant ces trois jours de fête !

 

 

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 14:49

 

Pour tous ceux qui n'ont pas eu la chance d'être à Musicalame jeudi 13 janvier

pour écouter Philippe Cassard nous enchanter de mots et de notes,

séance de rattrapage lundi 17 janvier sur France 3 Rhône-Alpes à midi !

 

A voir devant son écran de télévision ou en direct sur internet.

 

Plus tard, il devrait être possible de retrouver le sujet en cherchant "Lyon : les musiciens ont leur librairie" dans votre moteur de recherche préféré.

 

Merci à Myriam Figureau, Carole Filippi et Claire Thomas de France 3 pour le joli reportage !

 

  Pour voir ou revoir le reportage, c'est là : http://rhone-alpes.france3.fr/info/grand-lyon/une-librairie-musicale-a-lyon-66899131.html?onglet=videos&id-video=monalisa_LYON_1340770_130120110849_F3_649_14012011100114_F3

 

 

Partager cet article

Repost0